Blog,  Découverte

Patchwork Natur : Voyage Créatif au pays de la Coupe à Main Levée

Cet article fait partie d’une compilation d’articles, dont le thème est : “Les bienfaits de la nature sur le bien-être des enfants et des adultes” organisé par le blog Ma Petite Forêt.

Ce blog traite de la question de l’éducation des enfants en forêt et de la sylvothérapie. Je vous recommande l’article : Christelle Frejou emmène les enfants dehors. 

Il reflète complètement notre mode de vie. Et je retrouve totalement avec cette lecture les bienfaits de notre environnement sur leur développement. 

Entre Nature et patchwork, la vie créative de Bernadette Mayr

Tous les jours, j’emprunte la petite garenne derrière chez moi. J’emmène mon chien « Eddu » (blé noir en breton), gentil border collie et nous cheminons, en silence, à travers les arbres majestueux. Nous écoutons le chant des oiseaux, nous surprenons un écureuil ou un jeune chevreuil, dans la douce lumière matinale. Quel moment merveilleux, et quelle source unique d’inspiration ! L’automne est une saison privilégiée, où la nature nous dévoile ses plus beaux atours, ses plus belles couleurs. Des feuilles bigarrées, une plume de chouette, un bois torsadé de chèvrefeuille. Tous ces petits trésors me ravissent le coeur.

Mais comment prolonger cette douce sensation de calme, d’amour de la nature, de ressourcement aussi ? Comment faire vivre cette beauté artistique unique lorsqu’on a une âme créative ? Le patchwork est une source inépuisable de créativité, et Bernadette Mayr, artiste allemande l’a bien compris. Dans son livre « Patchwork Natur », elle nous invite à nous inspirer de la Nature, à nous libérer de nos contraintes pour expérimenter notre propre voyage créatif.

Patchwork Natur le patchwork libéré

Patchwork Natur : Modèles aux couleurs vives et technique de coupe à main levée

« Endlich, Enfin » de Katell de la Ruche des Quilteuses

J’ai découvert cette artiste sur le blog talentueux de Katell : laruchedesquilteuses. Katell nous emmène à chaque article à la découverte de mondes inexplorés pour les quilteuses francophones. La lecture de ses articles est toujours un enchantement : des émotions, des amitiés, de l’histoire, des rencontres, bref un regard aiguisé et inédit sur le monde du patchwork et l’art textile.

Dans une autre vie, j’ai vécu en Autriche, après mes études de germaniste. Pouvoir associer ma passion du patchwork et le plaisir de la lecture en allemand, ce n’est que du bonheur !!! C’est pourquoi, lorsque Katell nous dévoile le travail de Bernadette Mayr, qui est une amoureuse de la Nature, je ne peux m’empêcher de m’y plonger avec délectation !

patchwork Natur

La Nature : source intarissable d’inspiration créative

S’il est une chose à retenir : tout est source d’inspiration. Une balade dans la campagne, une visite dans un musée, une carte postale sur un présentoir de gare…Une forme, une couleur, une texture, tout ce qui peut générer des émotions, des questionnements sert de base à la création d’un ouvrage singulier.

Les photos nature sont de Jean, mon fils aîné, qui se passionne pour la photographie animalière depuis le printemps 2020.

Retrouvez toutes ses photos sur Instagram sur le compte @fily_j_photo

Depuis toute petite, j’ai tendance à collectionner les petits trésors de la nature. Mon fils aîné se passionne pour la photographie animalière et mon fils cadet, très sensible à la beauté de ces choses-là, prend le même chemin. Une coquille d’escargot, une pierre irisée, des feuilles dentelées, les couleurs furtives d’un arc-en-ciel, ou le ciel constellé d’étoiles…Nous ne nous lassons jamais de toutes ces beautés simples.

 

C’est à partir de ces minuscules détails, de ces pauses dans notre monde effréné, que nous pouvons démarrer notre processus créatif. La Nature est la plus grande et la plus belle des artistes, nous dit Bernadette Mayr. Grâce au patchwork, nous pouvons démarrer un voyage unique, pour exprimer nos émotions et apprendre à dépasser les difficultés qui peuvent surgir sur notre chemin.

Le Processus créatif : comment passer de l’inspiration à la création

Découvrir un motif, un modèle

Südseemuscheln de Bernadette Mayr
Modèle Südseemuscheln de Bernadette Mayr. Le point de départ, une carte postale de coquillages aperçue dans une gare.

La Nature nous fournit tout ce qu’il faut pour démarrer. Il nous reste juste à être attentives. A l’heure des méditations de pleine conscience, cet exercice est parfait pour s’ancrer dans le moment présent, et laisser dernière nous préoccupations et soucis.

Les rayures ou motifs d’une coquille d’escargot, les multiples formes et couleurs des papillons de nuit, les dessins formés par le givre l’hiver, un voyage effectué à Hawaï dans la végétation luxuriante, ou une promenade en compagnie de son frère et le souvenir d’un arbre de gingko sont les points de départ des modèles du livre.

 

Dessin escargot de Bernadette Mayr

Bernadette Mayr en profite pour réaliser des esquisses et des croquis à l’aquarelle d’une simplicité et d’une beauté saisissante. Je trouve que c’est un moyen de s’ancrer encore plus dans le moment présent. L’appareil photo de notre téléphone portable relègue souvent nos moments de joie quotidiens au rang d’images fugaces et impersonnelles perdues dans la masse.

Transformer notre motif préféré en projet de couture

Il s’agit de dépasser ce premier pas d’émerveillement autour d’un motif. Bernadette Mayr travaille ensuite son dessin. Elle construit des lignes droites là où le motif le permet, et des formes arrondies pour d’autres parties.

Le secret de ses réalisations ?

Utiliser toutes les techniques nécessaires pour arriver au résultat final souhaité. Pour Bernadette Mayr, l’outil principal est le cutter rotatif et sa technique de prédilection : la coupe libre, à main levée, sans gabarit ni règle.

 

coupe à main levée
voici un extrait du livre Patchwork Natur, qui explique la technique de coupe à main levée.

Quel bel exercice de lâcher-prise, tu ne trouves pas ? Cette expression est devenue si banale qu’on en oublie les bienfaits au quotidien. Lâcher-prise, arrêter de vouloir tout contrôler. Sans règle, ni gabarit pour créer son ouvrage de patchwork, cela peut sembler si déstabilisant !!! Et pourtant, lorsque l’on voit le résultat, c’est tellement bluffant ! On y sent toute l’émotion du moment retranscrite dans ses courbes si inégales, ses arrondis si touchants.

Tester et avancer son projet

De retour d'un voyage, Bernadette Mayr a créé ce quilt "volcan"

Créer un ouvrage sans modèle, c’est comme dans la vie : On teste, on essaye, on se trompe, on recommence. De cette façon, on apprend de nouvelles techniques, et on apprend sur nous. Espérer qu’une technique puisse s’adapter au dessin final. Puis douter. Ou rater. Réfléchir, et trouver des solutions aux problèmes qui se posent.

Quelle fierté ensuite, d’avoir surmonté les épreuves, et garder une trace de toutes ces émotions ! De l’émotion de départ, un ravissement devant une couleur, un motif, au frémissement de départ à la réalisation d’un nouveau projet, au désespoir parfois de ne pas y arriver, pour enfin, afficher sa joie, son contentement devant la réalisation de l’ouvrage.

Comme le dit si joliment Bernadette Mayr :

« Vous êtes l’esprit créateur. Vous êtes libres de créer ce que vous voulez »

C’est finalement une belle leçon de vie. Espérer, rêver, accepter d’apprendre de ses erreurs et être fière de ce que l’on est et de ce que l’on fait, dans toutes ses belles imperfections !!

Eddu Border collie
Tu as aimé cet article ? N'hésite pas à partager !! Merci !
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  •  
    6
    Partages
  • 4
  •  
  • 2
  •  

2 commentaires

  • launisa

    Merci pour cet article tès intéressant. Cette technique permet de laisser libre court à sa créativité. Pour le moment , je ne fais pas de patchwork. Je brode . Mais tout ce qui concerne les tissus, les fils m’intéresse. Bon week-end

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton cadeau : 

Mini Formation GRATUITE 

Mes premiers pas au patchwork