Découvrez toutes les facettes du patchwork
Blog,  Découverte

Qu’est ce que le Patchwork ?

Tu es à la recherche d’une activité qui te fasse du bien ? Tu aimes le DIY, mais tu ne sais pas quoi faire avec du tissu ? Tu as envie de développer ta créativité, mais tu ne sais pas comment ? Je te souhaite la bienvenue sur le blog Patchwork Facile. Tu es au bon endroit. Je vais t’expliquer tout ce qu’il faut savoir sur le patchwork, une activité passionnante et enrichissante, qui entretient la tête et les mains !! Suis le guide !

Découvre ce DIY ultra complet, qui allie la tête et les mains !

  1. Que Que signifie Patchwork ?

Le patchwork ou « travail de pièces »

Le patchwork est un terme anglais qui signifie « travail de pièces, de morceaux ». Cela consiste à coudre ensemble des pièces de tissus, de couleurs et de formes différentes, pour en faire un ouvrage plus grand  pouvant former un motif ou un dessin. 

 

La base de ces patchworks est la répétition d’un ou plusieurs motifs, dont l’unité de base est le bloc.  Ils peuvent être assemblés à la main ou à la machine à coudre. Les quilteuses se servent de gabarits en carton, en plastique ou acrylique, pour réaliser des formes géométriques. Tu découvriras par la suite que les femmes – eh oui, c’est un loisir très féminin – avaient beaucoup d’inspiration, et qu’il y a tellement de noms de blocs de patchwork, qu’une vie entière n’y suffirait pas à tous les coudre !!

 

le patchwork ou travail de pièces

Un patchwork et trois épaisseurs

L’une des caractéristiques du patchwork, c’est qu’il est composé de trois épaisseurs : on trouve le top, le molleton et le dos. 

 

  • Le top est l’ensemble des blocs cousus pour former, comme je l’ai dit plus haut, un dessin, un motif. Les quilteuses ont des thèmes de prédilection, comme tu pourras le découvrir plus tard : les fleurs, les étoiles, les thèmes bibliques, les motifs géométriques…

     

  • Le molleton est une matière très vaporeuse, qui sert à donner de l’épaisseur, de la texture au quilt que tu vas réaliser. Il en existe de différentes matières : polyester, coton, bambou, et de différentes épaisseurs. 

     

  • Le dos est comme son nom l’indique, la partie arrière de ton quilt. Il peut être réalisé d’un seul morceau de tissu, être constitué de plusieurs morceaux de tissus récupérés, ou même être un deuxième top, ce qui en fait un quilt totalement réversible ! 

Le matelassage, ou quilting : étape importante

Ce qui est important avec ces trois épaisseurs, c’est qu’il faut les assembler. En effet, si tu les couds  uniquement par leurs bords, le molleton risque de faire des vagues à l’intérieur de ton quilt, et ce sera disgracieux et gênant en fonction de l’usage que tu en fais. Donc, pour éviter ce genre de déconvenue, tu vas quilter (on prononce « kouilter ») ton ouvrage, ou le matelasser. 

 

  • Qu’est ce que le matelassage ?

Le matelassage ou quilting est un art à part entière. Il s’agit de coudre les trois épaisseurs ensemble, avec un fil assorti, ou contrastant, tout en formant des motifs, géométriques ou figuratifs. 

 

L’objectif de cette opération est double. On le réalise pour : 

  • embellir  l’ouvrage et mettre en valeur les blocs réalisés

  • faire tenir les trois épaisseurs

 

On peut matelasser son ouvrage à la main ou à la machine. On trouve sur le web deux écoles : celles qui aiment et celles qui détestent quilter ! Cela peut sembler très rébarbatif de réaliser des milliers de petits points avant, surtout dans notre monde où tout va si vite. Personnellement, j’aime quilter, car étant adepte de la méditation, je trouve cette activité adaptée à un temps de réflexion et de reconnexion avec soi-même. Tu auras l’occasion de m’en reparler ! 

 

Quoi qu’il en soit, tu découvriras des pièces de toute beauté, et les américaines en ont fait une discipline à part entière grâce à l’utilisation de machines spéciales quilting, souvent appelées des Longarm quilting machines. 

 

Qu'est ce que le matelassage ?

  • Le quilting sur des machines Longarm

Il s’agit d’une « grosse »machine à coudre, reliée à un ordinateur, et qui vient coudre les motifs sur le sandwich (les 3 épaisseurs). A l’inverse d’une machine à coudre domestique, le bras de la Longarm est mobile et se déplace sur l’ouvrage, qui lui est fixe. 

Un nouveau métier a vu le jour voici plusieurs années, c’est le métier de longarm quilteuse. Vous pouvez décider, une fois votre ouvrage terminé, de le confier à une longarm quilteuse pour lui donner son aspect final, et vous concentrer sur d’autres patchworks. 

 

Que peut-on faire en patchwork ? Des techniques riches et variées

  • Le piécé

Cette technique consiste à coudre ensemble plusieurs morceaux de tissus, de couleurs différentes, pour former un bloc. Un bloc peut être constitué de deux morceaux, mais tu peux trouver des modèles de blocs avec plusieurs dizaines de morceaux, dont certains très petits. De la complexité du motif naît un dessin assez spectaculaire, mais cela signifie également qu’il est sûrement plus technique à réaliser.

 

On peut également réaliser des blocs sans gabarits, uniquement en coupant à main levée. Cela peut paraître déstabilisant d’agir sans repères, mais cela donne des résultats assez bluffants ! 

 

Pour en savoir plus sur la technique du piécé, clique ici !

 

Bloc de patchwork piécé

  • L’appliqué

C’est la technique permettant de représenter des choses beaucoup plus figuratives : des fleurs, des maisons, des personnages, des animaux,…Il n’y a de limites qu’à ta créativité !! Il s’agit de découper de petites pièces de tissus à la forme souhaitée, et selon la technique choisie, de la coudre sur un autre tissu. On trouve l’appliqué traditionnel avec un rentré à l’aiguille, l’appliqué inversé, l’appliqué à bords francs.

Je vous invite à aller voir le lexique pour vous y retrouver dans tous ces termes.

 

Pour en savoir plus sur la technique de l’appliqué, clique ici !

L'applique en patchwork

  • Les ouvrages en volume

On peut y mettre plusieurs choses. Il y a tout d’abord l’art textile, qui utilise le tissu, la matière pour créer une oeuvre d’art en volume, comme une sculpture ou un tableau. On utilise pour cela toutes sortes de matières et il y a également des techniques particulières, avec des fers, de l’hydrosoluble

 

Les ouvrages en volume peuvent également être des blocs où le tissu est plié, comme dans les pine quilt, le bloc « pomme de pin », dont l’une des ambassadrices n’est autre que Rachael Daisy, avec son magnifique Whizz Bang par exemple. 

Patchwork main ou patchwork machine ?

C’est l’une des questions qui revient régulièrement. On oppose souvent les deux, mais elles peuvent être complémentaires !! Il s’agit d’un état d’esprit différent peut-être, ou d’une question de génération ? 

 

Le patchwork main prend plus de temps, dessiner ou redessiner le modèle, préparer les gabarits, découper les pièces, une à une, ou en petits lots, coudre point par point,…C’est une activité que l’on peut pratiquer à plusieurs, on a le temps de discuter, d’échanger, de déguster gâteaux et confiseries aussi, car les quilteuses sont de bonnes vivantes, qui aiment la bonne table !!!

 

Faire du patchwork machine demande de la précision, de la dextérité. Même si ces qualités sont nécessaires en patchwork à la main, elles le sont encore plus en patchwork machine. Pas de discussion possible, ou alors, c’est moins facile. Lorsque tu maîtrises les techniques du patchwork machine, cela peut être très grisant de pouvoir réaliser ses ouvrages assez rapidement !!!

 

  1. L. Le patchwork pour tous les goûts : du vintage au moderne !

Le patchwork vintage : pour retrouver l’esprit des pionnières

Dans le patchwork vintage, les matières reines sont les lainages, les feutrines, les flanelles,…Tu pourras trouver des modèles très vintage, mais aussi des modèles plus modernes, revisités…On retrouve aussi bien du piécé que de l’appliqué…


Et même d’autres techniques, comme le rug hooking. C’est une sorte de broderie où l’on dessine un motif avec un crochet et de la laine. Cela donne un effet de relief, comme des points de nœuds. Je n’ai pas testé, mais cela me fait penser au crochet de Lunéville. Nous testerons ensemble un jour !!

  1. L. Le patchwork classique : des quilts de toutes les tailles et de toutes les couleurs

Comme je l’évoquais tout à l’heure, il s’agit de modèles utilisant le piécé ou l’appliqué, ou même les deux techniques ensemble, pour encore plus de plaisir !! Il y a une multitude de modèles, et de tissus pour assouvir des envies de décorations et de création. 

Les types de quilts sont là aussi très variés :

samplers

quilt médaillon

– répétition d’un même bloc

– …

 

Le patchwork moderne : on revisite les classiques et on casse les codes !

Les quilteuses modernes se basent sur les procédés classiques, mais qu’elles revisitent à la sauce 21è siècle. Elles changent de format. D’un quilt de la taille d’un dessus de lit, elles sont capables de réaliser des pièces XXL, ou alors de touts petits ouvrages, dont un bloc peut à lui-seul tenir dans la main ! Un vrai travail d’orfèvre !!!

 

La gestion de l’espace dans les ouvrages modernes est très importante. Les motifs peuvent être décalés, ou laisser la place à l’espace négatif, celui qui n’a pas de forme géométrique, pour dévoiler un quilting époustouflant !

Le patchwork est donc une technique d’assemblage de tissus pour réaliser un ouvrage à motif géométriques, figuratifs, ou abstrait. 

 

Ce que l’on peut retenir ici, c’est que tu viens tout juste d’entrouvrir la porte du patchwork et qu’il y a une multitude de choses à découvrir !! Les maîtres mots sont plaisir, couleur, convivialité, créativité, mixage des techniques, des cultures, tout est possible !! Tu verras !

Tu vois, les techniques sont vraiment très variées, et les genres vintage, classique ou moderne te permettent d’explorer de nombreux pans de ta créativité. Je te donne rendez-vous bientôt pour un nouvel article de Patchwork Facile !

 

A bientôt,

 

Nadège

 

Tu as aimé cet article ? N'hésite pas à partager !! Merci !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton cadeau : 

Mini Formation GRATUITE 

Mes premiers pas au patchwork